Skip to content
Publicités

BLACKWOOD CROSSING

 

Blackwood-Crossing-illu

Sortie : le ‎5‎ ‎avril‎ ‎2017‎
Editeur : Vision Games Publishing
Développeur : PaperSeven
Genre :  Aventure / Puzzle
Mode de jeu : Solo

FinnScarlett_Treehouse_Alt.jpg

Blackwood Crossing développé par PaperSeven et édité par Vision Games Publishing  est un jeu d’aventure à la première personne scénarisées. Une histoire intrigante et émotive, explorant la relation fragile entre frères et soeurs orphelins, Scarlett et Finn. Lorsque leurs chemins se croisent avec un mystérieux personnage, un trajet en train ordinaire évolue vite vers une histoire magique de la vie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour commencer, vous incarnez Scarlett qui n’est autre que la sœur de Flinn. Celle ci se réveille dans un train en compagnie de son frère, dont la destination nous est totalement inconnue. Tout ce que l’on a à savoir, le jeu va nous l’apprendre au fur et à mesure de notre avancée dans le train.

Dans le debut du jeu notre héroïne Scarlett tombe face à face avec ce qui ressemble à un humain portant un gros masque de lapin, que nous devons suivre à travers le wagon. Et c’est là que tout commence et moi j ‘arrête ici concernant l’histoire car vous racontez la suite serais tout simplement Montreux pour vous. Sachez simplement que le jeu de cache-cache qui s’installe, au tout début, siffle en fait le commencement d’un récit assez profond, dont le but est de nous faire comprendre les rapports entre la sœur et son frère. Vous rencontrerez durant votre magnifique voyage une multitude de personnages au allures étranges.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Coté gameplay,  le jeu ne requiert que quelques touches. Le déplacement se révèle un peu lourd, surtout au début, le temps que l’ambiance et le scénario nous fassent penser à autre chose. En effet, Scarlett avance lentement. Et même si cela s’accorde bien avec l’environnement du jeu,  c’est parfois ennuyeux dès que l’on doit revenir sur ces pas. Il faut cependant noter que cela arrive rarement, le level design étant très linéaire. Cela n’enlève rien au plaisir du jeu, chaque pas révélant des détails nouveaux. Les environnements ne se ressemblent pas, et c’est ce qui rend le train de Blackwood Crossing aussi agréable à parcourir. Des interactions sont également possible avec l’environnement. Ces actions consistent soit à examiner ce que l’on regarde, soit à interagir avec. Les énigmes qui la parsèment se révèlent agréable à résoudre pour la plupart. La majorité d’entre elles demandera aux joueurs de lier entre eux des pnjs pour reconstituer des conversations.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si Blackwood Crossing n’est pas non plus une énorme claque technique, j’ai été tout de même  très agréablement surpris par le résultat global, plein de charme. Les jeux de lumière font beaucoup pour l’ambiance merveilleuse qui se dégage du soft, et on en a même oublié l’aliasing pourtant présent. La direction artistique est d’ailleurs l’autre belle réussite de ce titre, avec un character-design digne d’un véritable dessin animé. D’ailleurs, on se doit de vous conseiller une attention toute particulière sur les détails : Blackwood Crossing est une expérience qui se déguste, d’autant plus que certains éléments du décor ont leur importance dans la bonne compréhension de l’histoire.

Finn_03-small.png

Au final PaperSeven a réussit son pari avec ce jeu narratif : utiliser un lieu exigu pour nous conter une histoire qui ouvre des perspectives était difficile mais il l’on fait. son point faible est tout simplement sa durée de vie, il vous faudra tout au plus deux bonnes heures pour en voir le bout.

OoPAPA+GEEKoO  15/20

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :