Skip to content
Publicités

TEST RACE THE SUN

1600x900_k3Xaov.png

Sortie : le 21‎ ‎avril‎ ‎2017‎
Editeur : Flippfly
Développeur :  Flippfly
Genre :  Course / Pilotage
Mode de jeu : Solo

Race-the-Sun-Logo-on-Black

Aujourd’hui c’est un jeu déjà sorti depuis décembre 2013 sur la plateforme Steam, que je vais vous présenter. Un endless runner. Race The Sun édité et développé par Flippfly est un jeu de course au gameplay et aux graphismes simples mais relativement efficaces. Vous êtes un vaisseau fonctionnant à l’énergie solaire. Le soleil est votre compte à rebours mortel. Foncez à tombeau ouvert vers le soleil couchant dans une futile course contre le temps. Repoussez l’inévitable en attrapant des bonus de vitesse qui inversent le mouvement du soleil – du moins pour quelques instants. Race The Sun s’inscrit dans la lignée des jeux d’arcade d’autrefois, avec des parties courtes où il faut viser un score élevé, et du pur plaisir mêlé de tension qui mettra vos nerfs à rude épreuve. Les règles sont simples : ne vous crashez pas, restez dans la lumière, et ne ralentissez pas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme je le disais, Race The Sun est un jeu très simple et comme le titre l’indique, vous devez faire route vers le soleil aussi rapidement que possible tout en évitant une multitude d’obstacles sur votre chemin. Votre vaisseau est alimenté par la lumière du soleil, alors vous devrez faire attention à éviter les ombres qui sont projetées par les obstacles susmentionnés. Évidemment, plus le soleil descend, plus les ombres ce font présentes. Avec surprise, cela est ridiculement simple comme concept mais cela provoque une dépendance au jeu. Impossible de décroché.

d.jpg

Les niveaux sont générés de façon aléatoire, mais seulement actualiser toutes les 24 heures, en vous donnant le temps d’apprendre ainsi votre circuit. Vous retrouverez également plusieurs power-ups sur chaque parcours qui vous aideront de diverses manières. On retrouvera notamment, un boost de vitesse, un autre permettant de sauter par-dessus les obstacles et le troisième est un bouclier. Enfin, un bonus vous est offert, si et je dis bien si vous arrivez a empruntez les tunnels de Warp. Ces fameux Warp vous permettront de vous acheminer sois vers la prochaine région ou un stage bonus.

ss_efafaf00e01ed14dd4cab7d05296daa21e268f01.600x338

Le développeur Flippfly a également inclus une sélection de missions, qui fournissent une structure agréable et solide au titre. Sachez que vous pouvez améliorer votre vaisseau. En progressant dans la course, en faisant monter de niveau votre véhicule, vous allez débloquer petit à petit des éléments que vous pourrez utiliser lors les parcours de slaloms continuels. La progression de chaque session de jeu se décompose en régions successives, chacune d’elle étant plus difficile à parcourir que la précédente. A savoir qu’on meurt très tôt au début, mais la progression est rapide et multiple. Il faudra compter environ 4 heures de jeu pour atteindre le dernier niveau selon les performances de chacun. Vous retrouverez ainsi le mode Race The Sun , Apocalypse qui est une variante bien plus ardu, Labyrinth avec une vue semi-plongeante et le DLC Sunrise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au final, la simplicité est la forme ultime de la sophistication et Race The Sun nous le démontre. Il s’agit d’un jeu incroyablement humble, à la fois dans le gameplay et la présentation et beaucoup d’entre nous prendrons plaisir à parcourir les différents niveaux.

OoPAPA+GEEKoO  16/20

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :