Skip to content
Publicités

TEST DEFORMERS

download-wallpaper01

Sortie : le ‎21‎ ‎avril‎ ‎2017‎
Editeur : GameTrust Games
Développeur : Ready At Dawn
Genre :  Arène de combat multijoueur
Mode de jeu : Multijoueur en ligne –2 à 8 joueurs
Multijoueur local –4 joueurs

Annoncé en juin dernier, Deformers est le nouveau titre du studio Ready At Dawn qui derriere le sublime The Ordrer: 1886 sur la console concurrente. Deformers est un party-game multijoueur au rythme frénétique. Ici il s’agit de rouler, sauter, tirer, dasher et plus encore pour gober des objets ou nos adversaires et gagner en puissance en coop local ou formez une équipe et jouer en ligne. Le jeu me fait penser même à Rocket Ligue

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Deformers reste très simpliste dans son système d’accueil. On se retrouve donc avec un menu jouer, atelier ou l’on pourra éditer six personnages et les personnalisés en leurs ajoutant lunette de soleil, chapeau et accessoires et pour finir le menu options. Retournons au menu jouer, Il y a seulement trois modes de jeu dans Deformers, celui ci comprend trois modes de jeu. Vous aurez le choix entre le Deathmatch, Team Deathmatch. Il est vrai que ce qui m’a le plus choqué, c’est le manque de mode de jeu dans Deformers. c’est  préoccupant, surtout que ce jeu coûte 29,99€

170427-2116-12.jpg

Team Deathmatch est de loin le plus amusant, opposant deux équipes de quatre joueurs dans les dizaines et vastes arènes proposées dans Deformers. Chaque Joueurs de chaque équipe doivent alors rapidement se déplacer dans  la carte pour trouver des adversaires et tenter de les frapper pour leurs infliger des dégâts et mettre la barre de santé de l’équipe adverse à zéro.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est vrai que le principe est simple. Le faites de ramassé les power up qui sont dispersés un peu partout sur la map et d’éjecter vos adversaires hors map est vraiment jouissif. Les parties sont reparties en trois manches de 2 minutes. Le mode Deathmatch quand à lui est la même chose mais une mêlée générale. Je vous raconte pas le bordel sur la map. Quand mode forme-ball, celui ci ressemble beaucoup Rocket Ligue, opposant quatre joueurs les uns contres les autres, pour objectif de remporter le match de foot.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il existe cinq classes : Ranger, Striker, Guardian, tireur d’élite et Speedster. Chacune ont des spécificités bien différentes.  Chacune a ses forces et faiblesses concernant sa taille, sa santé, sa vitesse d’attaque, sa défense, sa maniabilité, ses dégâts de mêlée et sa vitesse de déplacement.

giphy (1)

La durée de vie du jeu est très particulière car cela depend du nombre de joueurs se trouvant sur le réseaux, jusqu’à maintenant je n’ai pas pu effectuer un seul match au complet et je trouve cela dommage.  Les développeurs ont promis plus de mises à jour gratuites et de contenu à venir, ce qui attira sûrement du monde mais il tous auraient dû les inclure dés le début.

logoXboxAnywhere 11/20

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :