Skip to content
Publicités

TEST Shadow Warrior 2

Shadow-Warrior-2-Wallpaper

Shadow Warrior 2
Sortie : 19 mai 2017
Editeur / Développeur : Devolver Digital / Flying Wild Hog
Genre : FPS
Modes de jeu : Solo / Coop à 4 en ligne
Prix : 35€ actuellement (inclus le premier épisode)

Déjà sorti il y a quelques mois sur PC, Shadow Warrior 2 arrive aujourd’hui sur Xbox One. Suite directe du reboot paru en 2013, Shadow Warrior 2 nous propose de retrouver Lo Wang, guerrier ninja haut en couleurs, dans sa quête d’éviscération des forces démoniaques qui peuplent le monde. Avec ce deuxième épisode, les développeurs de Flying Wild Hog entendent continuer sur la bonne lancée du reboot tout en apportant de nouveaux éléments de gameplay. Pari réussi ?

Shadow-Warrior-2-Wallpapers-and-Backgrounds

Tous les moyens sont bons pour éviscérer du démon

C’est l’histoire d’un ninja…

Tous ceux qui ont parcouru le premier opus sorti en 2013 pourront vous le confirmer, l’histoire de Shadow Warrior ne s’inscrit pas au panthéon vidéoludique. Toutefois, le scénario se révélait agréable à parcourir, notamment grâce à un humour de tous les instants qui accompagnait le joueur tout au long de son aventure. De ce point de vue-là, la recette du studio n’a pas changé d’un iota. Ainsi, si l’histoire de Shadow Warrior 2 ne marquera certainement pas les esprits, son humour permanent, ses blagues lourdingues assumées et le caractère arrogant et attachant de Lo Wang permettront de traverser l’aventure offerte avec grand plaisir.

Shadow-Warrior-2-Wallpapers

Shadow Warrior 2 ne fait pas dans la dentelle

Vous êtes plutôt katana ou lance-roquettes ?

Au niveau du gameplay, on retrouve également les fondations établies avec le titre de 2013 et qui faisaient de Shadow Warrior un titre extrêmement fun, fluide et dynamique. Ainsi, aidé par son agilité légendaire, Lo Wang est capable de faire des doubles sauts et de dasher. En plus de son agilité, le héros peut compter sur différentes capacités et aptitudes qui lui faciliteront sa quête (Invisibilité, empalement, régénération de santé), ce qui permet à chaque affrontement d’être extrêmement nerveux et d’une fluidité exemplaire. Impossible de parler des affrontements sans évoquer l’arsenal de Shadow Warrior 2. Ainsi Lo Wang est un ninja amateur de belles armes en tout genre, qu’il s’agisse d’armes à feu ou d’armes blanches. En bon ninja, le héros est d’ailleurs expert dans le maniement des armes de mêlée, qui disposent ainsi d’un gameplay qui leur est propre. Ainsi, en combinant bouton d’attaque et direction, vous pourrez alterner entre coups rapides et coups chargés…de sorte de pouvoir trancher du démon de la plus belle des manières. L’arsenal de Shadow Warrior 2 est très varié (du traditionnel katana au puissant railgun…) et très conséquent, si bien que plusieurs dizaines d’armes s’offriront au joueur au cours de l’aventure. Et comme si cela n’était pas assez, Shadow Warrior 2 embarque avec lui un tout nouveau système de customisation d’armes afin de varier les plaisirs.

Shadow-Warrior-2-Wallpaper 2

L’art de la découpe à son apogée

Gemme le loot…

Ainsi, anéantir des démons n’aura pas pour seule conséquence de vous injecter une bonne dose d’adrénaline, cela vous permettra également de récupérer du loot. Si ce loot peut être constitué de nouvelles armes, il s’agit souvent de gemmes de différentes natures permettant d’améliorer vos pétoires. Chaque arme dispose de trois emplacements pour des gemmes, si bien que vous pourrez créer des armes selon les caractéristiques qui vous intéressent le plus. Ajout d’un effet élémentaire (feu, toxique…), augmentation des dégâts de l’arme, amélioration des caractéristiques du héros, c’est à vous de choisir. Notons que les gemmes sont obtenues en quantité importantes et sont changeables à tout moment, laissant libre cours à de nouvelles expérimentations. Vous ne pouvez posséder que 6 armes simultanément, et il faudra par conséquent réfléchir à établir un arsenal relativement équilibré. Les ennemis pouvant posséder des résistances à certains éléments, cette personnalisation des armes prend tout son sens. Les compétences du héros sont également améliorables via un arbre de talents (amélioration de la vitesse, de la santé…), si bien que vous pourrez personnaliser l’aventure selon vos affinités personnelles. Ces différents éléments permettent de conférer à Shadow Warrior 2 un légér aspect stratégique appréciable. Cependant, Shadow Warrior 2 n’est pas un titre dont la qualité première est la réflexion et la mise en place de stratégie élaborée, ainsi et cela devrait rassurer les plus bourrins, il n’y aura pas de besoin impératif de personnaliser les armes afin de progresser dans l’aventure. La personnalisation est une possibilité, pas une nécessité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est le bordel dans le sac à dos

Vous l’aurez compris en lisant ces lignes, Shadow Warrior 2 offre de très nombreuses armes et gemmes, si bien que le jeu fait appel à un inventaire sans limite de poids. Si cela est appréciable et vous permet de ne pas devoir vous séparer d’armes au fur et à mesure de votre progression, il est dommage que l’inventaire n’ait pas été d’avantage optimisé. Ainsi, naviguer dans l’inventaire est assez lourd, et étant donné le nombre de gemmes et armes ramassés, il ne sera pas forcément aisé de retrouver les statistiques qui vous intéressent. L’inventaire de Shadow Warrior 2 a toutefois recours à un système de code couleur inspiré de Borderlands, mais cela n’est pas suffisant et il gagnerait à être peaufiné.

Shadow-Warrior-2-Wallpapers1

L’inventaire aurait gagné à être plus clair

Je vais prendre un Huber

Contrairement à bon nombre de FPS actuels, la campagne de Shadow Warrior 2 ne choisit pas le parti de la linéarité. Attention, nous ne parlons pas ici d’un monde entièrement ouvert, mais plutôt d’une certaine liberté dans le choix des niveaux et dans l’appréhension de ceux-ci. Ainsi, Shadow Warrior 2 dispose d’un Hub central à partir duquel le joueur pourra commercer ou choisir sa prochaine mission, principale ou secondaire. Les missions secondaires ne se comptent pas par centaines, toutefois les joueurs devraient éprouver un grand plaisir à les parcourir et à les reparcourir. D’une part, parce que les récompenses offertes au cours de ces missions sont généralement de très bonne facture, mais également car les développeurs ont fait le choix d’avoir recours à la génération procédurale de certaines parties des niveaux. Ainsi, si vous effectuez plusieurs fois une même mission, l’organisation du niveau de même que la nature et l’emplacement des ennemis seront modifiés, ce qui confère forcément une certaine rejouabilité au titre. D’autant plus que chaque niveau prend place sur de grands espaces et vous laisse libre d’appréhender la situation comme bon vous semble, tout en prenant soin de bien mettre en valeur la verticalité des décors proposés. Léger point négatif, le nombre de types d’environnement de Shadow Warrior 2 est assez limité (environ 5), et les missions se résument souvent à détruire tout ce qui bouge, si bien qu’une certaine répétitivité peut parfois poindre le bout de son nez. Mais dans l’ensemble, les possibilités de personnalisation de l’expérience, le Hub central et la génération procédurale des niveaux contribuent à faire de Shadow Warrior 2 un titre très plaisant à parcourir.

Egalement nouveau par rapport au premier opus de 2013, le jeu dispose désormais d’un mode coopératif en ligne jusqu’à quatre joueurs. Ainsi, dès le prologue, vous pourrez rejoindre un groupe d’amis afin de parcourir l’intégralité de la campagne à plusieurs. Si le jeu ne propose pas de réelle mécanique de coopération à l’exception de quelques gemmes à effet de groupe, il est toujours agréable de dézinguer du démon en bonne compagnie. L’arrivée de ce mode coopératif est un ajout positif pour la saga et permet également de renforcer la durée de vie du titre. Comptez d’ailleurs 10h pour voir le bout de l’aventure principale, et environ 5h supplémentaires pour les à côté.

Shadow-Warrior-2-1080-Wallpaper-5.jpg

Shadow Warrior 2 est jouable en coopération jusqu’à 4 joueurs

Techniquement solide

Graphiquement, Shadow Warrior 2 est très agréable pour la rétine, les décors proposés sont détaillés et colorés, et le bestiaire est varié et inspiré. L’hémoglobine coule à flot et cela est bien rendu à l’écran. On pourra simplement regretter une nouvelle fois le peu de variété dans les décors, et également au niveau des boss proposés, sans génie particulier. Mention spéciale pour l’optimisation du titre qui se veut fluide la majeure partie du temps. La bande sonore, énergique, est quant à elle très agréable et nous immerge parfaitement dans l’ambiance du titre.

Suivez la voie du Ninja

Au final, Shadow Warrior 2 repose sur les bases de son prédécesseur, à savoir un FPS nerveux, tout en apportant de nouveaux éléments à la série. Les développeurs de Flying Wild Hog ont en effet fait le choix d’ajouter une forte composante de personnalisation à leur titre, et cet aspect est plutôt réussi et confère une plus grande liberté au joueur. Cela s’accompagne néanmoins de quelques défauts (notamment au niveau de l’inventaire). La génération procédurale des niveaux permet également de limiter le sentiment de répétitivité, même si on aurait aimé une plus grande variété des environnements traversés. Mais dans la globalité, Shadow Warrior 2 est un titre fun, drôle, dynamique et jouable à quatre, et devrait convenir à tous les amoureux de FPS bien crasseux en manque d’hémoglobine. Le titre étant temporairement proposé à un prix attractif incluant le premier épisode, il n’y a pas vraiment de raison de se priver.

logoXboxAnywhere 17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :