Skip to content
Publicités

TEST Nevermind : Une expérience unique en son genre

Nevermind-title

Nevermind
Sortie : 6 Juin 2017
Editeur / Développeur : Flying Mollusk
Genre : Aventure / Réflexion
Mode de jeu : Solo
Prix : 19,99€

On pourrait être tenté de résumer Nevermind à un simple jeu d’aventure / réflexion. Oui mais voilà, Nevermind est beaucoup plus que cela. Il ne s’agit pas d’un jeu comme les autres, et il n’est pas non plus à mettre entre toutes les mains. Il s’agit plutôt d’une expérience psychologique unique en son genre, et qui laissera sa marque longtemps après le terme de son aventure. Avec ce titre, le studio Flying Mollusk propose d’envisager le jeu vidéo différemment, à travers un jeu d’aventure, certes, mais surtout un thriller psychologique marquant.

1000

Nevermind bouleversera les joueurs, sans aucun doute

Une aventure psychologique prenante

A l’origine, Nevermind est un jeu PC en réalité virtuelle et qui propose un concept singulier, le jeu évoluant au cours du temps en fonction du ressenti du joueur.  Si le joueur ressent la peur, le jeu va alors devenir plus complexe, afin que le joueur apprenne à affronter ses peurs. En arrivant sur Xbox One, Nevermind a du s’abroger de cette mécanique de gameplay et s’est tourné vers un gameplay plus traditionnel. S’il est évidemment dommage de ne pas pouvoir profiter du titre en réalité virtuelle sur Xbox One, l’expérience Nevermind vaut tout de même grandement le détour. Le jeu vous place dans la peau d’un Neuroprober, un médecin spécialisé en neuroscience, qui se voit équipé d’une technologie nouvelle génération qui lui permet de plonger dans le subconscient de patients victimes de traumatismes psychologiques. A l’intérieur de leur esprit, vous pourrez remonter aux origines des troubles rencontrés par les patients (à travers des photos souvenirs à récupérer et à rassembler pour reformer l’histoire de chaque individu), première étape sur le chemin de la guérison. Afin de récupérer ces différents souvenirs, le joueur devra régulièrement résoudre des énigmes, peu complexes, mais qui seront le théâtre de diverses émotions ressenties par le joueur. Nevermind propose de suivre cinq cas différents, et chacun va constituer une véritable plongée dans un univers psychologique torturé, souvent malsain, mais qui se veut une métaphore réussie des troubles de stress post-traumatique. On regrettera ainsi que le jeu ne propose pas plus de cas, tant l’atmosphère générale du titre est unique en son genre.

Nevermind-Client251_4

Ambiance malsaine, angoisse omniprésente, vous voilà dans Nevermind

Une ambiance malsaine des plus réussies

A n’en pas douter le véritable point fort du jeu, l’ambiance de Nevermind est d’une qualité tout bonnement exceptionnelle. Chaque tableau traversé, chaque énigme résolue permettra de prouver que le studio Flying Mollusk maitrise son sujet et est parvenu à parfaitement retranscrire à travers une ambiance malsaine et complexe ce que peuvent ressentir les victimes de traumatismes psychologiques. Si par certains aspects, le titre démontre des similitudes avec un certain Silent Hill, ici les différentes scènes horrifiques que le joueur traversera servent un propos bien plus grand que le simple cadre vidéoludique, et permettent de mieux comprendre ce que traversent les malades souffrant de stress posttraumatique.  Le titre est glauque, effrayant, mais la portée de son propos s’en trouve renforcée.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une technique en retrait

Si la direction artistique est une merveille et s’accompagne d’une bande sonore tout aussi réussie, on ne pourra pas en dire autant de la technique, qui trahit définitivement le caractère indépendant et petit budget du titre de Flying Mollusk. Entre une distance d’affichage réduite, des textures faiblardes et des modélisations relativement sommaires, on comprend que Nevermind ne marquera pas les esprits par sa qualité graphique. Mais comme précisé précédemment, cette qualité technique en retrait est très largement compensée par l’expérience vécue et la direction artistique, sublime.

En proposant Nevermind, le studio Flying Mollusk offre une expérience unique en son genre qui marquera l’esprit des joueurs pendant longtemps, et traite d’un propos très peu évoqué dans le jeu vidéo. Servi par une technique assez faiblarde mais par une direction artistique exceptionnelle, Nevermind est un jeu différent, dérangeant, et définitivement marquant.

image

 

+ Une ambiance exceptionnelle
+ Un propos mature
+ Une expérience qui marquera les esprits

– Court
– Technique faiblarde
– Pas de VR sur Xbox One

 

 

logoXboxAnywhere 15/20

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :