Skip to content
Publicités

TEST The Mummy Demastered : « Le plaisir au bout de l’Ahmanet »

Mummy_LrgThumb

The Mummy Demastered
Sortie : 23 Octobre 2017
Editeur / Développeur : WayForward
Genre : Aventure – Plateforme / Metroidvania
Mode de jeu : Solo
Prix : 19,99€

Le studio WayForward a fait de sa spécialité la création de jeux au look résolument rétro. Derrière leur dernier bébé, The Mummy Demastered, se cache un jeu sous licence adapté du récent film la Momie avec Tom Cruise. Cependant, et c’est certainement ce qui justifie le suffixe Demastered, le résultat ne partage presque rien avec le matériel d’origine. The Mummy Demastered prend en effet la forme d’un Metroidvania old-school aux inspirations 16-bits claires, pour un résultat loin d’être décevant !

image

The Mummy Demastered est un Metroidvania convaincant !

Le plaisir au bout de l’Ahmanet !

En termes de scénario, The Mummy Demastered reste dans le classique. Ainsi, le jeu vous place dans la peau d’un agent d’élite de l’organisation Prodigium. Cette organisation, spécialisée dans la chasse aux monstres, va devoir protéger l’humanité des hordes surnaturelles envoyées par la princesse Ahmanet, une puissance millénaire maléfique qui vient de se réveiller. Des membres de Prodigium sont déjà sur place, mais vous avez perdu tout contact avec eux. Ce sera donc à vous de les retrouver et de découvrir ce qui leur est arrivé. Votre pérégrination vous mènera à travers différents lieux tels que des tombeaux, des bois, des tunnels abandonnées, mais également dans les rues maudites de Londres. Sans être particulièrement poussée et complexe, l’histoire de The Mummy Demastered est avant tout un prétexte à l’exploration, mécanique principale du titre de WayForward.

image (1)

Vous découvrirez un bestiaire et des lieux variés 

Scooby-doo, où es-tu ?

Ainsi, à l’instar des hits de l’époque 16-bits et du règne de la Super Nintendo, The Mummy Demastered est constitué d’une seule carte gigantesque, et l’accès aux nouvelles zones est possible par l’obtention de nouveaux items, de nouvelles habiletés ou encore par l’extermination de boss. Les nombreux trésors à trouver (on parle de plus de 50 reliques cachées) et l’agencement des niveaux encouragent grandement l’exploration. En effet, en plus de ces trésors cachés, explorer les moindres recoins de The Mummy Demastered vous permettra de mettre la main sur de nouvelles armes et améliorations de santé. L’arsenal est d’ailleurs très plaisant, allant du fusil d’assaut au lance-flammes, sans oublier les inévitables grenades. Vous pourrez aussi débloquer, par l’exploration et la découverte de statues à détruire, des améliorations vous permettant l’accès aux nouvelles zones. Ces améliorations peuvent être de l’ordre d’une augmentation de vitesse, ou encore des sauts plus importants. L’ensemble de ces mécaniques fonctionne parfaitement, et cela suscite vraiment chez le joueur l’envie de tout explorer afin de tout découvrir.

image (9)

Le titre est difficile, mais on se prend rapidement au jeu

Un véritable bestiaire d’Halloween

Les monstres sont loin d’être en reste. En effet, le bestiaire, constitué de zombies, d’insectes ou encore d’araignées géantes, est varié et inspiré. Les phases de boss sont également très efficaces et agréables à jouer. Vous l’aurez compris, tout dans The Mummy Demastered est fait pour inciter à l’exploration, et le titre de WayForward constitue en cela un très bon Metroidvania. Il est important de s’arrêter sur une mécanique spécifique du jeu, à savoir le système de mort. Ainsi, lorsque votre personnage décède, il prendra la forme d’un mort-vivant tandis que vous prenez le contrôle d’un nouvel agent. Il vous faudra dès lors retrouver et tuer votre précédent vous-même afin de remettre la main sur votre équipement. Si cette mécanique est originale, il faut avouer qu’elle rend la tâche fastidieuse par moment, notamment lorsque vous mourrez lors de l’affrontement d’un boss et que vous devez récupérer vos affaires avant de l’affronter. De même, d’un point de vue général, le titre est très jouissif et offre un réel challenge au joueur. Les ennemis affluent de toute part, et le ciblage selon les 8 directions, à l’ancienne, ne fait rien pour simplifier la chose. Toutefois, après un peu d’entraînement, on se prend réellement au jeu et on reste accroché au titre afin d’explorer l’univers de The Mummy Demastered et d’en percer tous les secrets, ce qui devrait facilement vous occuper pendant une dizaine d’heure.

image (4)

Les phases de boss sont très plaisantes à jouer

De l’art du pixel rétro

Artistiquement, The Mummy Demastered s’appuie sur un style rétro tout en pixels des plus réussi. Ainsi, le côté pixel n’empêche en rien au soft de proposer des décors et des monstres détaillés, et les effets liés aux armes sont convaincants. L’ensemble propose un rendu dynamique et très jouissif. Tout cela est d’autant plus complété par une bande son mystique qui sied parfaitement à l’ensemble.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bilan :

Avec The Mummy Demastered, WayForward propose un Metroidvania convaincant, jouissif, qui regorge de secrets et qui incite efficacement à l’exploration. Si certaines mécaniques de gameplay auraient méritées d’être modernisées (système de mort, visée), The Mummy Demastered est très clairement un hommage réussi aux plus beaux Metroidvania de l’époque 16-bits.

note mummy demastered

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :