Skip to content
Publicités

Test : EA UFC 3 : Détrône-t-il l’opus précédent ?

EA-Sports-UFC-3-Logo

EA SPORTS UFC 3
Sortie : 2 février 2018
Editeur : Electronic Arts
Développeur : Electronic Arts
Genre : Sport / Combat
Mode de jeu : Solo / Multijoueur en ligne
Prix : 69,99 €

Préambule

Sans titre.pngUFC MMA (‘Mixed Martial Arts’), voilà un sport trop peu connu en France. Souvenez-vous, à l’époque, la série UFC était éditée par THQ puis repris par Electronic Arts. Depuis, une multitude de versions ont vu le jour pour arriver finalement sur nos consoles de « nouvelle génération ». Moins populaire qu’un FIFA, EA SPORTS UFC a su s’imposer dans le monde du jeu video avec ses graphismes à couper le souffle et sa technicité (et il faut savoir reconnaître cette qualité lorsqu’elle est présente). Pour ceux qui ne le savent pas, L’Ultimate Fighting Championship (UFC) est une organisation américaine d’arts martiaux mixtes (MMA), actuellement reconnue comme la plus importante ligue mondiale de ce sport de combat. Deux ans après le précèdent épisode, Electronic Arts lance ‘EA SPORTS UFC 3’ en mettant à l’honneur le célèbre irlandais Conor McGregor  qui à fait les gros titres pour ses performances à la fois en-dedans et en dehors de l’Octogone. McGregor  Surnommé « The Notorious », a su relever chacun des défis qui se sont présentés à lui. Sa puissance de KO, ses contres rapides et ses déplacements agressifs en combat lui ont permis de mettre KO 18 de ses 24 adversaires, dont 13 lors du premier round. Avec une telle tête d’affiche, EA  signe ainsi le grand retour des arts martiaux mixtes sur Xbox One dans un épisode enrichi de nouvelles fonctionnalités et animations, de nouveaux modes sociaux pour défier vos amis et d’un mode carrière qui vous occupera aussi bien sur le célèbre Octogone de l’UFC qu’en dehors. Oubliez-donc le spamming car pour remporter  la victoire, il ne faudra commettre aucune erreur sinon ce sera « direction tapis ».

C’est parti, nous allons vous faire découvrir la version 3.0 de ce jeu de tatane optimisé pour Xbox One X.

Pour commencer, nous allons vous présentez EA SPORTS UFC 3 comme un nouveau jeu sans le comparer aux versions précédentes. Oublions les défauts et les qualités des anciennes versions : Pourquoi, me direz-vous ? Tout simplement car nous connaissons mal, justement, les anciens volets sortis en 2014 et 2016.

 

A chacun son mode

EA SPORTS™ UFC® 3 02_02_2018 19_03_31.png

Me llamo Tonio

Comme de coutume, Electronic Arts nous gâte avec un menu propre à lui. En ce qui concerne les modes de jeu, EA SPORTS UFC 3 se contente de se reposer sur ses acquis concernant la série, en apportant toutefois des améliorations sensibles à tous les niveaux. Ici, pour débuter, nous allons commencer par le nouveau mode carrière dans lequel, pour la première fois, les choix effectués auront un impact sur votre parcours jusqu’au sommet. Ainsi nous débutons par deux choix : Représenter une star du Ultimate Fighting Championship ou tout simplement créer son propre personnage avec ou sans l’application Game Face. Toujours aussi efficace et facile d’accès  Game face vous permet de  vous prendre en photo et de retranscrire votre visage au sein même du jeu. A vous la joie de retrouver votre tête blonde ou comme moi une tête de gitan sur un corps bodybuildé. Pour ceux qui auront choisi l’option de représenter un combattant de l’UFC, vous remarquerez que le roster est totalement impressionnant ; ils sont tous prêts à exploser leurs adversaires à l’aide de toutes les techniques martiales possibles et imaginables. Comme toujours, dans les sports de combat, plusieurs catégories vous seront proposées : Du ‘poids mouche’ en passant par le ‘welter’ pour terminer dans la catégorie ‘poids lourd’ voire même de représenter la gent féminine. Il faut également savoir que chaque combatant dispose de son propre style de combat (frappeur, bagarreur, équilibré, grappleur, etc. ). Après avoir pris le temps de customiser son personnage, il faudra passer par la case « fait tes preuves petit » auprès du président de l’UFC Dana White en remportant les combats pour ensuite accumuler les différents contrats qui vous seront proposés afin d’atteindre le sommet.

 

 

Une fois votre pouce posé sur votre premier contrat, votre capacité à remplir vos objectifs déterminera la qualité de votre prochain contrat. De meilleurs contrats impliquent une meilleure paye. Plus vous aurez d’argent, plus les gymnases que vous déverrouillerez seront de meilleure qualité et plus votre combattant pourra s’améliorer. Heureusement pour vous des séances d’entraînements vous seront alors proposées entre chaque combats pour améliorer les stats de votre Avatar. Les camps d’entraînement sont très importants en mode Carrière car ils auront un impact considérable sur :

-Le type de mouvements que votre combattant pourra apprendre ;

-L’amélioration de vos stats ;

-Le fait de rendre votre combattant plus polyvalent.

Dans le menu de sélection du gymnase, vous pourrez voir également les spécialités de chacun d’entre eux, ainsi que la liste des mouvements que vous recevrez une fois votre entraînement terminé. Donc, réfléchissez bien et choisissez celui qui vous convient le mieux pour vous élevez et maîtriser les aspects promotionnels et sportifs de votre carrière.

Outre le mode carrière, il existe de nombreux modes dans EA SPORTS UFC 3, dont le mode de combat, tournoi, multijoueur mais aussi le célèbre Ultimate Team qui est propre à EA. Dans le premier on retrouvera le mode KO, très apprécié des fans dans EA SPORTS UFC 2.

L’objectif est simple : Définir un nombre de frappes pour gagner et affrontez votre adversaire sans grappling ni jeu au sol, ce qui rend le jeu totalement différent. Adieu la technicité, bonjour la rapidité. Le combat debout, quant à lui, est un mode de jeu tout en frappe, sans jeu au sol qui se déroule en cinq rounds. Le duel de soumission montre vos talents au sol en emmenant votre adversaire à terre sans le laisser se relever (et je peux vous dire que ce n’est pas pour moi). Le mode Tournoi est idéal pour s’éclater entre potes. Il faut tout simplement affronter un maximum d’adversaires dans une compétition en mode ‘roi de la colline’ et le dernier encore debout remporte la couronne.

7Si Halo a son Master Chief, EA lui possède Ultimate Team. Dans ce mode, vous devez rassembler la crème de la crème pour former une équipe de quatre combattants prêts à en découdre pour maîtriser l’Octogone. Comme à son habitude, la première fois que vous lancerez le mode Ultimate Team d’UFC 3, vous serez invités à suivre un didacticiel très complet pour vous faire découvrir ce mode de jeu. Après avoir terminé le didacticiel, un pack sera obligatoirement remis pour vous aider à vous lancer dans cette terrible épreuve. Ici, il vous sera demandé de récolter des éléments se trouvant dans des packs, mais qui peuvent également être reçus en complétant des séries ou des défis solo. Les séries elles, sont des collections d’éléments qui, une fois complètes, vous permettent de remporter de nouveaux éléments et des récompenses en jeu.

Séries Champion : Pour compléter une série Champion, vous devez posséder un élément combattant or de chacun des combattants que le champion spécifique a battu. Si vous complétez une série Champion, vous remporterez un élément combattant de palier Élite qui ne peut pas être obtenu dans un pack.

 

Séries à fabriquer : Il s’agit de la meilleure méthode pour obtenir un jeton d’invitation qui peut être utilisé pour remplacer n’importe quel élément dans une série, même les séries Champion ! Pour les compléter, échangez des séries d’éléments de même palier (exemple : 1 combattant argent, 1 mouvement argent, 1 boost argent, 1 contrat argent et 1 atout argent) pour obtenir des jetons de fabrication. Certains jetons peuvent être obtenus en terminant des défis solo. Si vous complétez une série de fabrication, vous recevrez des jetons variés ou des éléments spécifiques

 

Chacun son style, chacun son gameplay

Si vous vous êtes donnés la peine de regarder la vidéo de notre premier combat chaotique dans le mode carrière, vous avez sûrement remarqué que plusieurs rounds sont possibles si la jauge d’endurance est bien gérée ainsi que les dégâts subis. Ces derniers  sont  identifiés via des témoins sur la droite de l’écran représentant les différentes parties du corps de votre personnage. À chaque coup reçu, la jauge diminue. Si, à défaut, vous enchaînez plusieurs séries de coups sans réel temps de pause, le combat ne durera pas bien longtemps.  On notera également, dans ce nouvel opus, qu’après quelques combats, la prise en main s’optimise et le rythme des combats est plus soutenu. Les coups s’enchaînent facilement mais les transitions au sol sont relativement complexes, voire difficiles à mettre en oeuvres face à quelqu’un qui gère vraiment bien le jeu. Malgré ce petit point faible,  les commandes restent suffisamment complexes pour contenter les joueurs les plus expérimentés. L’action reste très fluide. Chaque coup de poing, chaque coup de pieds, chaque parade a été capturé et reproduit à l’aide de la technologie Real Player Motion et c’est un réel bonheur de découvrir une telle précision dans les animations.

 

 

 

EA SPORTS™ UFC® 3 02_02_2018 17_48_22.pngVisuellement, dès notre entrée dans l’octogone, on s’aperçoit que EA a fait le travail. UFC 3 est à la limite du réel et met le paquet pour nous immerger dans l’ambiance de ces grands shows à l’américaine : Foule déchaînée,  combattants excités et sublimes ‘girls’ au programme. En mettant la barre très haute, ce nouvel opus va plus loin avec une modélisation des personnages parfaitement retranscrite. Les visages sont plus expressifs, la musculature des protagonistes plus détaillée ; les coups sont visuellement porté à l’adversaire par le biais de bleus, écorchures et saignements. Le grain de la peau ainsi que le ruissellement de la sueur sur le corps est bluffant. Les réactions physiques des personnages et la déformation de leur corps après impact sont surprenantes. Ajoutez à cela une ambiance sonore portée par une playlist composée de 30 pistes percutantes et vous obtiendrez le jeu ultime de MMA

 

 

Le bilan

En dépit du manque de concurrence sur next gen, la série EA UFC est toujours restée au top en matière d’arts martiaux mixtes. Deux ans après le titre de 2016, le jeu a su se remettre en question du point de vue du Gameplay. Cette prise en main satisfera aussi bien les débutants que les vétérans de la série ; l’ambiance, quant à elle, vous transportera littéralement dans ce que propose les véritables shows à l’américaine.

 

Les Plus :

+Qualité artistique sur soft
+Un roster toujours aussi fourni
+Une multitude de modes
+Une grosse durée de vie

Les Moins :

– prise en main
– (désolé c’est tout)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En dehors des combats, vous devrez donc faire des choix promotionnels afin d’attiser l’enthousiasme des fans, de faire grossir leur nombre, de gagner plus d’argent grâce à des contrats juteux et de retenir l’attention du monde entier.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :