Skip to content
Publicités

Test : Monster Energy Supercross : La gadoue, la gadoue, la gadoue

8.jpg

Monster Energy Supercross
Sortie : 13 février 2018
Editeur : Milestone
Développeur : Milestone
Genre : Sport / Course
Mode de jeu : Solo / Multijoueur en ligne
Prix : 69,99 €

Préambule

Après plusieurs essais dans le domaine des sports extrêmes sur Xbox One avec la série MXGP notamment, le studio italien Milestone s’essaye à nouveau à la simulation mais cette fois sur du supercross.

Le Championnat américain de supercross est la plus importante compétition de supercross dans le monde. Le championnat comporte environ 17 manches réparties sur plusieurs mois entre janvier et mai.
Le supercross est un dérivé du motocross né aux États-Unis. Il se dispute sur une piste artificielle tracée dans un stade, voire un parc des expositions.

Aux couleurs de la boisson énergisante, cette nouvelle license Basée sur la saison 2017 de la  Monster Energy cup est le fruit de la collaboration entre Milestone et Feld Entertainment ; ils se sont mis en tête de nous faire découvrir encore une fois leur passion pour les sports mécaniques et de nous faire voyager un peu partout à travers les Etats-Unis. En effet, les fans seront comblés car ils voyageront dans les emblématiques stadium de Seattle, Las Vegas, Detroit, Indianapolis, Daytona aux effets pyrotechniques bluffants.  Ce genre sous-exploité dans le jeu vidéo est maintenant de plus en  plus réaliste,  il vous donnera  l’occasion de participer au championnat de moto tout-terrain le plus disputé et le plus prestigieux au monde : Le Monster Energy Supercross 2017. Se déroulant au cœur de stades emblématiques et proposant des circuits au tracé novateur, cette simulation recrée l’atmosphère surboostée des compétitions de Supercross et offre une expérience authentique tout aussi réaliste qu’immersive.

Comme le laisse penser le nom du jeu, Monster Energy Supercross intègre toutes les licences du championnat de Supercross de 2017. Motos officielles,  pistes emblématiques, et bien sûr les pilotes des classes 250SX et 450SX.  Mais pour cette license, Milestone a cette fois-ci choisi de modéliser les pistes au centimètre près puisqu’ils ont notamment utilisé le système photogrammétrique pour une reproduction authentique des stades  en étant aussi fidèle que possible au tracé comme au décor réel. Cette license deviendra-t-elle un des ces rendez-vous videoludiques annuels ? Voyons un peu ce que ce Monster Energy Supercross  a dans le ventre.

Au fil de la mode

Monster Energy Supercross - The Official Videogame 13_02_2018 16_15_51.pngDès que l’on démarre le jeu, on constate de toute évidence l’existence d’un menu relativement complet. On retrouve bien sûr les modes classiques, tout en se réjouissant d’avoir un contenu toujours aussi fourni. Mode carrière, contre la montre, championnat, multijoueur, et l’éditeur de circuit sont présents. Outre les menus classiques vous aurez également et comme toujours la possibilité de personnaliser votre personnage.  Pour le pilote, nous aurons le choix d’équipements ; plus d’une soixantaine de marques officielles toutes reparties dans des categories différentes : Casque, combinaison, bottes etc. On a aussi la possibilité de changer son nom, son numéro et sa nationalité. Côté moto, six marques s’offrent à vous dans deux catégories de puissance différentes : Honda, Husqvarna, KTM, Kawasaki, Suzuki et Yamaha. Le choix des accessoires sera aussi des plus large avec des milliers de pièces réparties. En plus de pouvoir y appliquer des kits graphiques, il sera possible de modifier quasiment chaque élément de votre engin. Capuchon de frein, moyeux, en passant par les repose-pieds jusqu’aux écrous de rayons.

Comme toujours, la carrière nous fait incarner votre personnage fraichement créé,Monster Energy Supercross - The Official Videogame 13_02_2018 16_11_24.png débarqué sur les pistes du Monster Energy AMA Supercross,  prêt à détrôner les plus grands.  Le mode Carrière, vous proposera de faire évoluer votre pilote à travers votre propre écurie pour ainsi dire. Vous aurez juste un objectif par courses : Satisfaire votre sponsor en remplissant quelques défis et  terminer dans le top 3. A côté de ça, vous empocherez des crédits qui vous permettront d’acheter de l’équipement esthétique, pour vous et votre moto, et ainsi personnaliser votre matériel comme vous le souhaitez. Finalement, rien de transcendant. Vraiment rien. Vous allez enchaîner les courses, empocher de l’argent et éventuellement changer de sponsor si le cœur vous en dit et c’est pas gagné. Au depart de chaque course et  seulement ici, vous pourrez faire les réglages de votre deux roues au niveau de ses performances. Rigidité du ressort, compression, rapport de transmission. A vous de faire le bon choix pour ne pas vous retrouver la tête dans la boue.

Le mode qui a retenu toute notre attention c’est celui de l’éditeur de circuit. Celui-ci, comme son nom l’indique, vous permet de créer des circuits originaux et palpitant. Facile d’accès ;  parmi huit types de stades au formes variables, vous pourrez laissez libre cours à votre imagination, proposer des pistes de folies et les partager avec le reste de la communauté. L’éditeur est basé sur un système modulaire où vous pourrez choisir parmi plus de 80 modules assemblables dans le but de générer votre propre circuit. La première étape est bien sûr de placer une grille de départ et ensuite, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination. De nombreuses pièces de circuits sont disponibles ; vous retrouverez les traditionnelles courbes avec différents angles, whoops, simples et triples sauts ou des sections de rythmes et lignes droite jusqu’à clôturer le circuit avec la ligne d’arrivée.
Module par module, votre circuit prendra vie pour ensuite être parcouru seul ou en ligne.

Monster Energy Supercross - The Official Videogame 13_02_2018 16_12_58Côté gameplay, le jeu devrait satisfaire une grande partie des joueurs. Les débutants seront comblés de pouvoir jouer juste en accélérant et en freinant. Quant aux  puristes et autres fous du guidon, ils apprécieront les différentes possibilités proposées par le jeu dans le menu option de course. En effet, même si en mode carrière, le mode facile est recommandé au début, pour ceux qui voudrons s’essayer au multijoueurs, je leur conseil de modifier le gameplay comme suit : Des options sont proposées pour grappiller quelques seconde ; physique, poids du pilote et transmission sont réglables ; le jeu gère également le freinage avant et arrière avec une touche dédiée ‘LT’ pour le frein avant et ‘A’ pour l’arrière ce qui facilite l’appréhension des virages en épingle. Ces derniers réglages effectués,  vous constaterez l’influence sur la somme remportée en fin de course. Plus vous enlevez les aides, plus vous  remportez de crédits. Côté comportement, les choses se montrent plutôt arcade, même si l’on ressent l’envie de la part de Milestone de se rapprocher d’une simulation. L’IA quant à elle pourra paraître quelque peu douteuse, surtout dans les virages. On notera une gestion des terrains et du comportement des motos plus réaliste, ce qui assurent une immersion  pour les joueurs fans de motocross en quête de sensations sur les tracés durant la course. Seulement, j’aurais voulu ressentir davantage mes roues dans les sillons comme le faisait un certain Sega Rally à l’époque. Même si la déformation du terrain et de la boue sont présentes, il ne faut pas oublier que nous sommes sur du 250 et 450 cm3 et que normalement, ça envoie du lourd ; eh bien pas là.

Au niveau sonore, je laisserai les amateurs en herbe que vous êtes se prononcer sur le réalisme du bruit des moteurs. En revanche, sur la bande son du jeu on notera une musique 100% hard rock très entraînante.

 

le bilan

En définitive, ce Monster Energy Supercross reste tout de même un bon jeu. Destiné au tout public, il vous offrira de bonnes sensations et  n’en est pas moins un jeu agréable. L’ambiance survoltée des stadiums vous en mettra plein les yeux avec notamment des effets  pyrotechniques et des cinématiques à couper le souffle. Si vous arrivez à passer outre les petits problèmes de collision et l’idiotie de l’IA, il devrait vous procurer de bonnes heures de jeu du coté du mode multijoueur, sachant que la carrière est quasi  inexistante.

Les Plus :

+Agréable à prendre en main
+Un veritable show
+Un multijoueur efficace
+Un éditeur de circuit au poil

Les Moins :

– Carrière décevante
– IA quelque fois folles

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :